Le Reiki et la Science

Le Reiki et la Science

26 février 2018 Reiki 0

Pourquoi vous parler du lien entre le Reiki et la Science ?

Depuis mon retour en France, je suis étonnée, un peu surprise par les réactions quand je dis que je suis praticienne en énergétique.

J’ai le droit à diverses réactions qui peuvent aller d’une franche curiosité à ce type de réaction : « Moi Pa Koné » (comme on, dit en créole mauricien).

A un « Ah ouiiiiiii… », laissant un vaste espace à : « Je ne veux pas savoir ce que c’est cet Etrange Objet Inconnu (E.O.I). »

Et enfin, le juste emboutiste qui croit que l’énergétique ça mord et qui te regarde d’un air suspicieux, comme si tu venais d’une autre planète ou qui confond énergétique avec sorcellerie ou pire encore magie noire !!

Il faut dire que pendant les neuf années passées dans l’Océan Indien.

[Petit intermède nostalgique !!! Humm le lagon bleu azur (si, si, je vous assure) les couchers de soleil, le beau temps toujours (vos étés ressemblaient à mes hivers)…] Sortez les mouchoirs…

Dans ce pays en voie de développement. Eh non L’île Maurice n’est pas française, vous confondez avec la Réunion. Et oui c’est l’Afrique !! Bon j’arrête là le cours de culture générale.

Et bien l’énergétique, les médecines traditionnelles font partie de la culture. Les centres énergétiques proposent séances de soins, formations, méditations, Healing.

Et vous ne passez pas pour un fou furieux (folle dans mon cas) quand vous dites que vous êtes énergéticienne.

Donc, je me suis dit : « Est-ce l’apanage de ce monde occidental de ne pas s’ouvrir à ces pratiques? »

En fouinant, soulagement  !!! Les Etats Unis, le Canada, mais plus proche de nous l’Allemagne, la Belgique, la Suisse, le Royaume Uni ouvrent la porte de leurs hôpitaux aux praticiens en énergétique.

En France, par contre la loi du silence prône.

Combien de services d’oncologie (traitement du cancer) envoient en catimini (plus souvent les infirmières, mais pas que…) les malades chez les magnétiseurs ou les barreurs de feu après les chimios ou les rayons ?

Je me rappelle à Toulouse avoir vu des malades suivis à l’hôpital de Purpan arriver après leurs séances chez la magnétiseuse du coin.

On se retrouve dans notre pays avec les 3 singes.

Vous savez ?

  • Celui qui se cache les yeux « du moment que je ne vois pas »
  • Celui qui s’obstrue la bouche « que je n’en parle pas »
  • Et enfin celui qui se bouche les oreilles « que je n’entends pas »

On joue avec l’hypocrisie du non-dit et heureusement pour les malades certains membres du personnel médical sont moins fermés et seul le bien-être de leurs patients entre en ligne de compte.

Il n’y a pas concurrence entre la médecine et l’énergétique, mais complémentarité.

Pourquoi se priver des outils dont on peut disposer pour faire du bien ?

Je m’égare là !! Où j’en étais déjà ?

Le reiki et la Science.

 Depuis quelque temps, dans d’autres pays, où le Reiki est reconnu comme complémentaire dans les soins, des études très scientifiques ont été menées.

Et si on cherche un peu, on se rend compte qu’il y en a des tonnes. Des expérimentations très sérieuses, avec des protocoles de recherche menées dans des vrais laboratoires de recherches et par des équipes de chercheurs.

Si vous êtes un  peu curieux  ou curieuse, je vous invite à aller fureter sur le site Pubmed.

Qu’est-ce qui se cache sous ce drôle de nom ?

Rien de moins que le service de la Bibliothèque Nationale de Médecine et de l’Institut national pour la santé aux Etats Unis…

Vous taper « Reiki » dans la barre de recherche et tout un champ des possibles s’ouvre comme :

  • Reiki
  • Reiki Therapy (Thérapie Reiki)
  • Reiki Effectiveness = l’efficacité du Reiki
  • Effects Reiki = Les effets du Reiki
  • Effects Reiki of Reiki in clinical practice = Les effets du Reiki dans la pratique clinique
  • Reiki cancer = Le Reiki et le cancer

Bon, je vous entends grogner « Tout y est en anglais… »

Bon, comme je le dis toujours et encore « Google traduction est ton ami », même si je dois l’avouer pas toujours terrible. Mais on fait avec.

Qu’est-ce qu’on y étudie ?

Rien de moins pour n’en citer que quelques-uns  que :

  • Le reiki comme aide aux personnels infirmiers dans la gestion au quotidien.
  • La réduction de l’anxiété chez les patients
  • La gestion de la douleur chez des patients avec des douleurs ou atteints d’un cancer
  • Le reiki comme aide à la réduction de la fatigue chez les patients atteints d’un cancer
  • Le Reiki et les dépressions et le stress comme outil de régulation et de mieux-être
  • Le Reiki et l’amélioration des symptômes (mémoire, comportements) chez des patients souffrant d’Alzheimer

Et ce n’est pas qu’aux Etats-Unis que le Reiki commence à être passé à la moulinette.  Non, non , non non…

En Angleterre :

A Londres : L’Université du Collège London Hospitals ou la Newham University Hospital.  Mais pas que, un peu partout dans le pays : Celle de Southampton, Liverpool, Cambridge s’y mettent elles aussi.

La non moins prestigieuse fondation : The Prince’s Foundation for Integrated Health du Prince Charles

Au Canada :

L’University Health Network Princess Magaret Hospital Toronto (Ontario), Moncton (Nouveau-Brunswick) pour n’en citer que deux

En Australie :

En Australie-Occidentale au département de la santé ou au St Patrick’s Care Centre

Au Queensland Département de la santé

En Allemagne, en Suisse…

Et oui le Reiki entrouvre la porte du système de santé publique

Mais pas chez nous, tout autour,  chez nos voisins qui eux laissent les praticiens Reiki accéder à leurs établissements pour une coopération et même en intégrant le Reiki à leurs listes de soins.

Le Reiki comme outil pour améliorer la guérison, accompagner le confort en soins palliatifs.

Il est important d’intégrer.

Loin d’être sectaire, comme certains le croient ou le craignent sans connaître ou savoir, ces techniques n’ont aucune attache que ce soit avec une religion ou croyance, mais elles sont exercées avec comme seule optique la bienveillance envers l’autre.

Une étude très sérieuse a été réalisée par le CHU de Vaudois en Suisse (http://www.soins-vitalite.fr/download/2362/) elle a démontré que le Reiki avait toute sa place pour compléter et aider et quand on connait nos voisins helvètes, on ne peut qu’espérer qu’en France nous arriverons prochainement à cette ouverture d’esprit et que la crainte de notre système va faire place enfin à une reconnaissance ouverte et non pas hypocrite des soins Reiki ou énergétiques.

 

Cette étude du CHU de Vaudois a évalué, sur 17 mois et auprès de 113 patients souffrant de douleurs chroniques au niveau du rachis ou de type fibromyalgie, l’impact ressenti après avoir bénéficié de soins Reiki de façon régulière, en plus de leur traitement habituel sur :

  • L’amélioration du sommeil
  • La diminution du stress
  • De l’anxiété
  • La sensation d’un bien-être
  • D’une détente
  • D’un soulagement des douleurs

 

Ailleurs, de l’autre côté de l’océan Atlantique !! Dans une discussion, le biologiste de recherche à l’UNIFESP de l’Université Fédérale de Sao Paulo (Brésil), Ricardo Monezi nous apprend avoir travaillé sur l’interférence du Reiki dans le traitement d’animaux de laboratoire. Il s’agissait  de valider la réduction du niveau de stress pouvant amener dans certaines pathologies des facteurs aggravants, voire une altération du traitement, notamment dans le cadre de maladies chroniques comme le diabète.

Cette étude menée durant 5 ans était basée sur un protocole de recherche avec 3 groupes d’individus :

  • Ceux ne recevant aucun traitement
  • Ceux avec un faux traitement
  • Ceux ayant reçu du Reiki

Le dernier groupe a montré une meilleure réponse immunitaire

Le chercheur explique ses résultats, qui devront maintenant être démontré avec l’humain, d’un point de vue physique. Il dit que l’être humain est fait d’énergie que l’on peut véritablement observer lors de certains examens, type électrocardiogramme (appareil qui mesure la fonction électrique du cœur).

La piste est ouverte et il nous faut espérer que d’autres observations, recherches s’ajoutant à toutes celles déjà faites ou en cours permettront de corroborer la théorie selon laquelle le Reiki et les techniques énergétiques sont des réels alliés dans le mieux-être et le bien-être des patients.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *